Vision territoriale transfrontalière

Vers une vision partagée d’un Grand Genève en transition

 

Les partenaires du Grand Genève lancent ensemble l’élaboration d’une Vision Territoriale Transfrontalière. Cette démarche permettra d’imaginer et de mettre en œuvre le territoire de demain, un territoire où les politiques d’aménagement contribuent plus efficacement à la lutte contre le réchauffement climatique et la préservation de la biodiversité.

 

Initiée par la République et Canton de Genève et rapidement élargie aux partenaires du Grand Genève, la vision territoriale transfrontalière est l’un des leviers d’actions pour atteindre la neutralité carbone en 2050, conformément à la Charte Grand Genève en transition.

A quoi devront ressembler nos modes de vie, nos déplacements, nos logements, nos loisirs ou encore nos emplois etc. pour pérenniser notre qualité de vie et inscrire le territoire sur une trajectoire de neutralité carbone ? La vision territoriale transfrontalière concrétisera à l’échelle du bassin de vie du Grand Genève les engagements politiques pris face à l’urgence climatique. Elle proposera une organisation territoriale à même de réaliser les changements nécessaires pour s’adapter au dérèglement climatique, préserver les ressources naturelles essentielles à la vie, tenir compte de la nature et de la biodiversité pour localiser les activités humaines.

Cette vision se concrétisera dans les différents documents de planification des entités qui composent notre agglomération : plan directeur cantonal, projet d’agglomération, intercommunalités française, Région de Nyon, etc.

 

Pour assurer le succès de cette démarche ambitieuse, il est prévu

  • d’associer étroitement les membres du Grand Genève, leurs partenaires publics et privés, la société civile,  à travers le Forum d’agglomération, et les habitantes et les habitants ;
  • de s’appuyer sur un ancrage et une participation forte des territoires du Grand Genève, répartis en quatre grands secteurs : les  Périmètres d’Aménagement Coordonnés d’Agglomération (PACA), afin de faire connaître et respecter les spécificités territoriales du territoire.
  • de construire progressivement ce nouveau projet de territoire en travaillant en quatre phases successives de l’échelle des PACA à l’échelle d’agglomération et inversement ;  

Ainsi, la vision territoriale transfrontalière doit permettre à l’aménagement du territoire de contribuer à la transition écologique, en partageant des ambitions politiques fortes dans un cadre transfrontalier et en précisant les différentes actions à mettre en œuvre (concepts d’aménagement, conditions cadres, conditions opérationnelles, projets et mesures etc.).

 

Un processus en 3 temps

Trois séquences d’ateliers (une semaine par séquence) vont rythmer la démarche :

  • 13, 15, 16, 20 et 22 septembre 2022 : Kick-Off
  • 16, 17, 19, 20 et 24 janvier 2023 : Diagnostic critique
  • Septembre 2023 : Vision territoriale

Une démarche territorialisée avec les 4 périmètres d’aménagement coordonnés d’agglomération (PACA)

Carte des 4 PACA

 

Une mobilisation des territoires essentielle

C’est en participant, actrices, acteurs du territoire et habitantes, habitants que nous arriverons à adopter une trajectoire de neutralité carbone, protéger la biodiversité et adapter les territoires au dérèglement climatique.

Les communes et les habitants seront étroitement associés à cette démarche à travers différents dispositifs de participation citoyenne tels les Forums ouverts, les cahiers de la transition ou encore des ateliers citoyens pour recueillir les besoins, accompagner les habitants vers des modes de vie plus sobres et contribuer à l’élaboration de la Vision Territoriale Transfrontalière. 

 
 

RESSOURCES

Légende de la photo Lorem ipsum dolor Sit amet, consectetur adipiscing elit

H4 Sous-titre de la page

H5 Sous-titre de la page
H6 Sous-titre de la page

Partager cet article sur

Partager cet article sur

Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email
Aller au contenu principal