vendredi18mars

Partager cet article sur

Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email
ConcertMusiqueSpectacle

Bach – Passion selon Saint Jean | Gli Angeli Genève

A Leipzig, Johann Sebastian Bach a composé plusieurs passions pour les services du Vendredi Saint.
Certaines ont été perdues, et des deux qui nous soient parvenues, la Passion selon Saint Jean est celle de l’urgence, de l’humanité ébranlée, des sentiments immédiats et exacerbés,
en opposition avec la Passion selon Saint Matthieu dont le ton général est plus contemplatif.

Dans la Passion selon Saint Jean, tout est théâtre, tout est spectacle.
Il y a la place laissée à l’action tout d’abord puisque Bach et son librettiste choisissent de prendre le récit de l’évangéliste au moment même de la trahison et de l’arrestation du Christ.
Nul recul ici, nul répit : l’auditeur est saisi dès les premières mesures de l’œuvre et les effets conjugués de la puissance du récit et de la profondeur de la musique de Bach ne vont plus le lâcher.

Il y a aussi cette manière unique qu’a Bach de superposer les strates narratives : à côté de la parole récitée de l’évangile, ce sont Jésus, Pilate, la foule des prêtres ou des soldats, soit tous les autres protagonistes de l’histoire biblique qui prennent vie comme dans un opéra. Se superposent encore à ce véritable péplum les airs et grands chœurs, autant de réflexions, de réactions et de méditations des chrétiens de l’époque de Bach, et ce n’est pas fini, puisque les chorals luthériens, venus eux du 16ème siècle, sont posés comme autant de passerelles permettant à Bach de rendre plus accessible l’œuvre et son sens au public (lequel connaît ces chorals, leur textes, mélodies et portées sémantiques par chœur).

Venez donc découvrir et redécouvrir cette extraordinaire fresque musicale, servie par des solistes vocaux et instrumentaux d’exception !

Aller au contenu principal