Commerces et tendances de consommation

Plus de 6000 habitants du Grand Genève ont participé en 2018 à la première enquête de consommation menée à l’échelle du territoire. Cette enquête a permis de mieux connaître les habitudes de consommation, de comprendre l’impact de la frontière et d’évaluer les tendances actuelles.

Les résultats de ce type d’enquête aident les collectivités à construire leurs politiques publiques d’aménagement commercial, de développement économique et d’animation commerciale de part et d’autre de la frontière.

L’enquête de consommation sera reconduite en 2022, ce qui permettra d’identifier et caractériser les évolutions des modes de consommation sur le territoire du Grand Genève, en intégrant l’arrivée du Léman Express et l’augmentation de la vente en ligne.

La consommation sur le territoire du Grand Genève s’organise entre centres et périphéries. Avec la présence de la frontière et de deux monnaies différentes, les spécificités s’en retrouvent exacerbées. Actuellement, 90% de la consommation des habitants du Grand Genève se réalise sur le territoire ce qui signifie que chacun peut y trouver les biens qu’il recherche. Les 10% restant concernent très majoritairement des achats réalisés sur internet.

Dans le Grand Genève, les pratiques de consommation des habitants ne s’arrêtent pas aux frontières. Ainsi, certains résidents suisses consomment des biens alimentaires sur la partie française de l’agglomération, notamment pour des questions de prix, mais aussi de proximité par rapport au domicile, et de facilité (variété des produits, horaires d’ouverture élargis, stationnement). Certains résidents français consomment également en Suisse, notamment à l’occasion de leurs déplacements domicile – travail et profitent d’une offre spécifique uniquement présente dans le Canton de Genève (magasins d’ameublement, grands magasins, horlogerie-bijouterie, biens culturels et de loisirs).

Les souhaits des consommateurs évoluent et dessinent les tendances de demain : consommer plus simplement et rapidement, consommer de façon plus responsable, consommer au meilleur prix, consommer des produits et des biens personnalisés, consommer de façon collaborative, consommer en communauté, consommer connecté.

 

On peut s’attendre à une évolution de la part du e-commerce, notamment pour les ménages suisses. Pour le Grand Genève, cette évolution amène à de nouvelles questions d’aménagement du territoire : besoin de planifier des espaces de stockage, d’organiser du transport de marchandises et de la logistique jusqu’au dernier kilomètre, de redimensionnement des surfaces commerciales, etc.

 

Synthèse de l’enquête de consommation dans le Grand Genève

 

 

Rapport final de l’enquête :

Portraits de territoires :

Légende de la photo Lorem ipsum dolor Sit amet, consectetur adipiscing elit

H4 Sous-titre de la page

H5 Sous-titre de la page
H6 Sous-titre de la page

Partager cet article sur

Partager cet article sur

Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Contact

Ingrid CARINI

Cheffe de projet urbanisme Grand Genève

Aller au contenu principal