Contrat Vert et Bleu Arve - Porte des Alpes

Contrat Vert et Bleu Arve - Porte des Alpes

Le contrat vert et bleu Arve - Porte des Alpes s'étend sur la basse vallée de l'Arve et couvre 520 km² sur 42 communes. Ce territoire se caractérise par une très grande richesses de ses milieux (zones humides, massifs de montagnes, espaces ouverts) mais également par la présence de nombreuses voies de communication entravant une bonne fonctionnalité des corridors biologiques.

Les partenaires du contrat

Porteurs du contrat

  • Syndicat Mixte d'Aménagement de l'Arve et des ses Affluents(SM3A)

Partenaires financiers

  • Région Auvergne Rhône-Alpes
  • Conseil Départemental de la Haute-Savoie
  • Agence de l'Eau Rhône-Méditerranée et Corse

Structures impliquées dans la mise en oeuvre

  • Communauté de communes Arve et Salève, Communauté de communes Quatre Rivières, Communauté de communes Faucigny Glières, Communauté de communes du Pays Rochois
  • SM3A
  • Conseil Départemental 74
  • Fédération départementale des chasseurs de Haute-Savoie (FDC 74)
  • Conservatoire départemental ASTERS
  • Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO)
  • Autoroutes et Tunnel du Mont-Blanc (ATMB)
  • Autoroutes Paris-Rhin-Rhône(APRR)

Les mesures

Le contrat vert et bleu Arve Porte des Alpes comporte au total 36 mesures pour mieux préserver les déplacements de la biodiversité locale, représentant une programmation financière globale de  4 651 642 €. Les actions s’articulent autour de 4 axes :

  • Volet réglementaire destiné à intégrer les enjeux de la connectivité écologique au sein des documents de portée réglementaire
  • Volet travaux visant à la réalisation de travaux de restauration, d’entretien, de préservation et de valorisation des continuités écologiques et des réservoirs de biodiversité
  • Volet études consistant à améliorer les connaissances sur la fonctionnalité des corridors écologiques
  • Volet d’animation, lié à l’ingénierie de projet, mais également aux actions de sensibilisation et communication.

 Concrètement

 A l’occasion de la première année de mise en œuvre de la programmation du Contrat vert et bleu, le SM3A a lancé, au titre de son rôle de coordinateur de la démarche et de maître d’ouvrage d’actions sur les milieux aquatiques et humides, les mesures suivantes :

  • Fiche action n°1 (Animer, suivre et évaluer le Contrat vert et bleu) : montant total prévisionnel sur cinq années à hauteur de 383 400 €, avec une participation financière du FEDER à hauteur de 80%
  • Fiche action n°2 (Informer la population de la signature et de la mise en œuvre du Contrat vert et bleu) :  30 050 € financés à hauteur de 50% par la Région
  • Fiche action n°3 (Sensibiliser le grand public, les élus et les scolaires aux corridors écologiques) : 67 760 € subventionnés à 50% par la Région
  • Fiche action n°4 (Réaliser des suivis faune pour améliorer les connaissances sur le fonctionnement des corridors du territoire, en particulier sur les secteurs restaurés dans le cadre des contrats) : 89 500 € dont 50% de participation financière de la Région
  • Fiche action n°7 (Restaurer le marais du Pont neuf, réservoir de biodiversité) : 148 700 € d’investissement programmés sur la période 2017-2021, avec 33% de financement de la part de l’Agence de l’eau, 30% du Conseil Départemental et 17% de la Région
  • Fiche action n°11 (Restaurer le compartiment piscicole du Borne aval) : 156 000 € dont 50% de participation financière de l’Agence de l’eau, 15% du Conseil Départemental et 15% de la Région
  • Fiche action n°12 (Etudier les déplacements piscicoles entre le Borne aval et médian, rivière source pour la truite souche du Borne) : 26 100 € financés par la Région à hauteur de 50%
  • Fiche action n°14 (Restaurer la trame verte et bleue dans les bois de Vernaz, du Béguin et de la Châtelaine pour recréer un réseau de zones humides en rive droite de l’Arve à Gaillard) : 63 980 € programmés au total, dont 50% de participation financière de la Région et 30% du Conseil Départemental
  • Fiche action n°15 (Mieux connaître et améliorer le fonctionnement de la trame bleue sur le Foron de la Roche et le Bourre) : 213 400 € dont 55% financés par le FEDER,  16% par l’Agence de l’eau et 6% par le Conseil Départemental.

Confluence du Foron de la Roche avec l'Arve

 

Chantier Berce du Caucase

Plus d'informations sur :