Actualités

Lundi 28 janvier 2013

Une nouvelle gouvernance pour le Grand Genève

retour à la liste des actualités
Le GLCT, nouvelle gouvernance du Grand Genève

Ce lundi 28 janvier 2013, le Comité de pilotage du Grand Genève laisse place au Groupement local de coopération transfrontalière (GLCT) « Projet d’agglomération franco-valdo-genevois ». Au-delà d’un simple changement institutionnel, il s’agit d’une évolution importante dans la coopération transfrontalière, qui affirme la volonté des partenaires, élus suisses et français, de construire ensemble le Grand Genève en relevant les grands défis du bassin de vie transfrontalier.

Le GLCT rassemble huit parties formant le Grand Genève et portant le Projet d’agglomération :

- La République et canton de Genève ;

- La Ville de Genève ;

- Le Canton de Vaud ;

- Le Conseil régional du district de Nyon ;

- La Région Rhône-Alpes ;

- Les Conseils généraux de l’Ain et de la Haute-Savoie ;

- L’ARC Syndicat mixte du Genevois français.

La Confédération suisse et la République française en sont membres associés.

Sept mois jours pour jours après la signature des statuts, le 28 juin dernier, les membres du GLCT, représentant l’ensemble des territoires impliqués dans le projet, ont ainsi élu le bureau, composé d’un Président et de 7 Vice-présidents, et ont adopté les différents documents nécessaires au fonctionnement de la nouvelle assemblée : réglement d’organisation, programme de travail, etc.

Cette nouvelle organisation politique, administrative et de concertation permet de pérenniser et renforcer la gouvernance de l’agglomération. Dans les faits, le GLCT remplace depuis le 1er janvier 2013 le Comité de pilotage du Projet d’agglomération. Structure de droit public suisse, il dispose de la capacité juridique et de l’autonomie budgétaire. Il peut fonctionner en tant que « entité responsable », selon la Confédération suisse, au titre de sa politique des agglomérations. Il constitue ainsi le premier GLCT de droit suisse chargé de la conduite d’un projet d’agglomération transfrontalier. Les élus suisses et français y sont représentés de manière équilibrée.

Photo : Les membres du GLCT (Crédit photo : T.P. Graindorge, Chancellerie Genève)

En haut, de gauche à droite : Bernard Gaud, ARC Syndicat mixte, Daniel Rossellat, Conseil régional du district de Nyon, Pierre-François Unger, République et canton de Genève.

Au milieu, de gauche à droite : Robert Borrel, ARC Syndicat mixte, Antoine Droin, République et canton de Genève, Etienne Blanc, ARC Syndicat mixte, Martial Saddier, ARC Syndicat mixte.

En bas, de gauche à droite : Jean-Paul Laurenson, Conseil général de l’Ain, Denis Perron, Conseil général de l’Ain, Gérald Cretegny, Conseil régional du district de Nyon, Rémy Pagani, Ville de Genève, Christian Monteil, Conseil général de la Haute-Savoie, Jean-Jack Queyranne, Région Rhône-Alpes, Béatrice Métraux, Canton de Vaud, François Longchamp, République et canton de Genève, Christian Dupessey, Région Rhône-Alpes, Michèle Künzler, République et canton de Genève, Jean Neury, ARC Syndicat mixte, Gabriel Barrillier, République et canton de Genève, Pierre Molager, République française, Raymond Mudry, Conseil général de la Haute-Savoie, Hans Jakob Roth, Confédération suisse, Catherine Kuffer, République et canton de Genève, Jean-Noël Goël, Conseil régional du district de Nyon. 

Communiqué de presse