Actualités

Lundi 30 mai 2016

Signature du contrat corridors « Lac - Pied du Jura »

retour à la liste des actualités
Signature du contrat corridors « Lac - Pied du Jura »

Un deuxième contrat corridors biologiques voit le jour dans la région de Nyon. Le Contrat Lac-Pied du Jura a été signé ce lundi 30 mai 2016 à Genolier. Ce nouvel outil, piloté par Régionyon, fait suite à celui de Vesancy-Versoix, signé en 2014 pour un périmètre transfrontalier.

Les contrats corridors font partie intégrante du projet d'agglomération du Grand Genève et le périmètre couvert par le Contrat Lac-Pied du Jura recouvre l’intégralité du District de Nyon. Le projet, qui s’inscrit pleinement dans la politique vaudoise de mise en réseau des milieux naturels, vise un double objectif : à travers une série de mesures destinées aux communes et aux acteurs privés, il cherche à restaurer et à pérenniser des habitats et des liaisons écologiques ainsi qu’à assurer le maintien et le développement d’espèces sensibles sur le territoire.

Pour assurer la préservation à long terme du capital de biodiversité du district de Nyon, il est nécessaire de garantir la pérennité d’axes de déplacements, notamment dans les zones urbanisées et densément peuplées où les obstacles sont nombreux (voies de communication, zones d’habitation et industrielles, lignes électriques, etc.).

Le périmètre du Contrat Lac-Pied du Jura abrite des milieux naturels diversifiés : pâturages secs, zones humides, un site d’hivernage des oiseaux migrateurs d’importance internationale et deux sites de reproduction des batraciens d’importance nationale.

Contrat corridor Lac - Pied du Jura

Les espèces cibles, concernées par le contrat, sont toutes des espèces menacées d’extinction dans la région et constituent des indicateurs précieux de la qualité biologique du territoire. Elles présentent par ailleurs un intérêt écologique supérieur à l’échelle du canton.

Le budget total de ce contrat est de 915'000 francs assuré à 65 % par la Confédération et le Canton et à 35 % par les Communes et Régionyon. Des partenaires privés participent à la mise en oeuvre de certaines mesures (CFF, Golf de Bonmont, Golf du Domaine de l’Impérial).

Le programme est prévu sur cinq ans. Il s’articule autour d’actions visant la préservation et la gestion des espaces naturels ainsi que l’intégration de la nature dans les espaces urbanisés. Des mesures de communication et de sensibilisation seront aussi mises sur pied. Les mesures qui seront mises en œuvre contribueront activement à la consolidation du réseau écologique aux niveaux régional, cantonal et national.

Le Conseil régional, en collaboration avec la Direction générale de l’environnement de l’Etat de Vaud, pilote l’ensemble du Contrat Lac-Pied du Jura.