Actualités

Mercredi 27 avril 2016

Résultats de l'enquête sur le Grand Genève, sa population et son désir de vivre ensemble.

retour à la liste des actualités
Résultats de l'enquête sur le Grand Genève, sa population et son désir de vivre ensemble.

Apprécier la qualité de vie et la volonté de vivre ensemble dans le Grand Genève : tels sont les objectifs de l’étude réalisée par une équipe pluridisciplinaire réunissant les six écoles de la HES-SO Genève, emmenée par le professeur HES Andrea Baranzini. L’étude conclut à l’utilité du Grand Genève (6,9 points sur 10) et montre les progrès qui restent à faire en termes de sentiment d’appartenance (5,4 sur 10) et surtout de cohérence dans le développement du projet (4,8 sur 10). Elle révèle aussi les différences de perception d’une région à l’autre.

Résultats de l'enquête sur le Grand Genève, sa population et son désir de vivre ensemble.

Le sentiment d’appartenance au Grand Genève diffère selon les régions. Il se manifeste le plus fortement en Haute-Savoie (note de 6 sur 10), pour décliner dans le canton de Genève (5,8) et l’Ain (5,4), avant de chuter drastiquement dans le district de Nyon (4,3).

Interrogés sur l’utilité du Grand Genève, les sondés ont donné une note moyenne de 6,9. Là aussi, les résultats diffèrent selon la région, le projet étant globalement mieux noté en France qu’en Suisse. 33% des Haut-Savoyards considèrent son utilité élevée, alors qu’ils ne sont que 17% dans le district de Nyon. Les deux domaines qui suscitent le plus d’attentes sont la vie culturelle et la mobilité. Parmi six indicateurs mesurant la satisfaction générale, c’est le temps de trajet jusqu’au travail qui est le moins bien noté (7,4). 

Quelques chiffres :

Résultats de l'enquête sur le Grand Genève, sa population et son désir de vivre ensemble

Résultats de l'enquête sur le Grand Genève, sa population et son désir de vivre ensemble

La HES-SO Genève souhaite reconduire cette étude tous les deux ans, ce qui permettrait d’avoir des points de comparaison et d’observer des évolutions dans le temps.

L’étude, dirigée par Andrea Baranzini, professeur d’économie politique à la Haute Ecole de gestion, se base sur les données récoltées par sondage téléphonique entre le 11 janvier et le 13 février 2016 par la société Demoscope auprès d’un échantillon de 1303 personnes adultes, résidant dans les communes suisses et françaises du Grand Genève.

  • Consultez l’étude complète « Grand Genève : sa population et son désir de vivre ensemble », d’Andrea Baranzini et Caroline Schaerer, ici.
  • Téléchargez le communiqué de presse

Source des graphiques : Tribune de Genève.

Crédit photo : Stéphane Couchet.