Actualités

Vendredi 20 septembre 2013

Réseaux de transports collectifs genevois : satisfaire des usagers toujours plus nombreux et préparer l’agglomération ferroviaire

retour à la liste des actualités
Le réseau de transports collectifs genevois

Unireso a dépassé les objectifs au premier semestre 2013, signant une fidélisation renforcée des usagers sur les lignes des réseaux de la communauté tarifaire du Grand Genève. Par ailleurs, la satisfaction des usagers des transports collectifs genevois est au beau fixe, selon l'enquête internationale BEST, comparant Genève à cinq grandes villes européennes. Les réclamations de la clientèle des TPG ont de plus enregistré une importante diminution entre le premier semestre 2012 et le premier semestre 2013. Parmi les mesures qui seront mises en oeuvre à l'occasion de l'étape 2014, le prolongement de la ligne 18 de Bel Air au Rondeau de Carouge signe le retour d'une liaison de tramway directe entre Carouge et la gare Cornavin.

Fréquentation en hausse

La stabilisation du réseau se traduit par les excellents résultats du premier semestre 2013 de la zone tarifaire Unireso. Les ventes enregistrent ainsi une forte croissance (+5,8% par rapport à 2012), notamment grâce à l'augmentation des abonnés mensuels (+10,4%), stimulant par ailleurs la croissance de la fréquentation.

Satisfaction accrue des usagers

Daprès Blaise Hochstrasser, Directeur général de la mobilité, "Genève retrouve la confiance des usagers. Selon les résultats de l'enquête européenne BEST, le canton de Genève se place en deuxième position dans l'étude comparant Genève à cinq villes européennes (Helsinki, Vienne, Stockholm, Copenhague et Oslo)". Les différents indicateurs (offre, ponctualité, confort, information…) ont retrouvé un niveau équivalent ou supérieur à l'enquête menée en 2011, avant le changement de réseau.

Liaison de tram directe entre Carouge et Cornavin

Une des mesures les plus importantes du réseau sera réalisée dès le printemps 2014 avec l'extension du parcours de la ligne de tram 18 (Cern – Bel-Air) jusqu'au Rondeau de Carouge. "Depuis une année, nous travaillons à cette prolongation visant à adapter le réseau de tram au besoin des citoyens", a indiqué Michèle Künzler. Elle est doublement pertinente, parce que jusqu'ici, la ligne 18 était une ligne tronquée et inachevée.

Prochaine étape: bâtir l'agglomération ferroviaire

«Il est à présent temps de travailler à l'avenir et de préparer 2017 et la mise en service du réseau express du Grand Genève que permettra l'achèvement des travaux de CEVA», a annoncé Michèle Künzler. Pour assurer les besoins de mobilité de sa population, Genève développe en effet aujourd’hui son infrastructure ferroviaire de façon inédite. Ainsi, en plus de la construction en cours de la liaison Cornavin – Eaux-Vives – Annemasse (CEVA), d'autres travaux sont prévus sur les autres lignes de ce qui constituera demain le réseau express du Grand Genève.

La modernisation de l'électrification de la ligne Genève – La Plaine aura lieu durant l'été 2014, juste avant la mise en circulation de nouveaux trains plus confortables, dès septembre. A l'horizon 2019, l'ensemble des quais de la ligne sera allongé pour permettre d'y faire circuler des trains plus longs offrant plus de places assises.

Fin 2014 débuteront les travaux de construction de points de croisement entre Chambésy et Mies (VD) permettant, fin 2016, de faire circuler les trains régionaux chaque quart d'heure entre Genève et Coppet (VD). «Avec l'achèvement de la construction de CEVA et ces améliorations de l'infrastructure ferroviaire, ce sont pas moins de 230 kilomètres de ligne que parcourra le réseau express pour desservir 45 gares dans tout le Grand Genève», a souligné Blaise Hochstrasser.

Le directeur général de la mobilité a par ailleurs rappelé qu'avec la mise en service du réseau express, la capacité de la gare de Cornavin devra être augmentée.

 

Pour plus d'informations, téléchargez le communiqué de presse du DIME (département de l'intérieur, de la mobilité et de l'environnement).